Ostéopathe pour femme enceinte à Saint-Cyr-L'Ecole

ostéopathe femme enceinte 78

Durant ces neufs mois de grossesse, le corps de la femme va subir un véritable bouleversant et de grandes transformations physiologiques ; afin in fine, pouvoir dans les meilleures conditions accoucher de son enfant. Ces changements se font sur la durée et sont liés à différents symptômes qui évoluent et diffèrent au cours des 3 trimestres que comporte la grossesse. De plus la femme enceinte n’ayant le droit qu’à très peu de traitements (potentiellement toxique pour le fœtus), c’est pourquoi l’ostéopathie se révèle être un bon allié pour ajuster le corps pour que la grossesse se déroule dans les meilleures conditions.

L’adaptation de l’organisme maternel à la grossesse se fait à plusieurs niveaux : (ici nous verrons quelques un des plus répandus pouvant provoquer des symptômes pris en charge par l’ostéopathie)

* Modification vasculaire : la libération d’œstrogène accrue augmente la fréquence cardiaque, vasodilate le système artériel et entraîne ainsi un travail plus élevé du cœur. La progestérone quant à elle relâche les parois veineuses et les sphincters capillaires. Associé à cela la compression du système vasculaire par l’utérus pouvant ainsi créer des hémorroïdes, varices et œdème des membres inférieurs. De plus, les variations de pressions artérielles, le stress, la fatigue, peuvent se traduire par des maux de têtes plus ou moins important.

* Changement hormonale : Grâce à l’action de l’œstrogène et la progestérone, l’ensemble des tissus de la femme peuvent se détendre et répondre aux contraires d’expansion de l’utérus qui s’applique dans son corps tout au long de la grossesse. La morphologie de la femme se modifie petit à petit (augmentation de la courbure lombaire, élargissement des différents détroits du bassin) pour délivrer à terme le plus simplement le fœtus.

* Modification immunitaire : Pour accepter le nouvel organisme (au patrimoine génétique différent) qui se développe en elle, on observe une baisse de l’immunité. Ainsi les femmes enceintes sont plus sujette aux infections (urinaires++).

* Modification digestive : De 4 à 12 sa, les nausées et vomissements sont les symptômes les plus fort chez la femme enceinte. En effet, ils résultent d’une baisse du tonus de l’estomac ainsi qu’un taux de l’hormone HCG très élevé. Après trois mois, ce taux diminue et donc les nausées et vomissements disparaissent. Néanmoins ses symptômes persistent de temps à autres, il est donc préférable d’en parler avec votre gynécologue ou médecin, mais aussi d’avoir recours à l’ostéopathie notamment pour stimuler l’estomac !

La baisse de la tonicité de l’estomac, le système de sustentation de celui-ci étant diminué et l’augmentation petit à petit du volume de l’utérus venant comprimer les organes (particulièrement l’estomac qui se retrouve très haut dans la cavité abdominale), ce sont les reflux gastro-œsophagien ou pyrosis (brûlures) qui font leur entré (environ 80% des femmes) dans le deuxième trimestre.

Au niveau de l’intestin, le temps de vidange (transit) est fortement rallongé dû à l’imprégnation en progestérone qui diminue la contraction des fibres musculaires lisses mais aussi la compression des organes par l’utérus, entraînant de la constipation.

* Modifications sur le système locomoteur : Tout au long de la grossesse l’utérus ne cesse de s’expandre. Cette augmentation a notamment pour conséquence de remonter petit à petit le niveau du diaphragme (4cm) ; provoquant ainsi une augmentation de la fréquence respiratoire, une sensation d’oppression. Un trouble fonctionnel au niveau du diaphragme pourra se répercuter sur la zone dorso-lombaire puisque les piliers du diaphragme s’insèrent sur cette zone de la colonne vertébrale, engendrant douleurs et gènes soit à la respiration soit dans le milieu du dos.

De plus à cause de l’augmentation des glandes mammaires qui créer une bascule en avant du tronc, des douleurs dorsales et/ou costales peuvent apparaître.

Avec l’imprégnation des hormones (progestérone, œstrogène, relaxine), le système ligamentaire de la femme se détend (3eme trimestre ++) et devient particulièrement laxe. Les zones les plus touchées sont : les vertèbres et la symphyse pubienne. Associé à cela, la prise de poids (utérus, placenta, fœtus, liquide amniotique, ect..) en avant qui modifie le centre de gravité, on constate une augmentation des courbures physiologiques de la colonne vertébrale et particulièrement la lordose lombaire. Ce changement peut-être à l’origine de lombalgies, douleurs ligamentaires, sciatique ou déséquilibre lors de la marche.

En moyenne une femme enceinte prend 1kg/mois durant les 6 premiers mois, puis 2kg/mois les 3 derniers mois. La prise de poids totale lors d’une grossesse ne devrait pas excéder 9-12kg.

N’oublions pas les douleurs cervicales, les céphalées, migraines qui peuvent-être entraînées par une mauvaise position durant le quotidien, le stress, l’anxiété ou pathologie telle que rhinite, sinusite !

L’accouchement est également une épreuve qui requiert beaucoup d’énergie et qui met en tension tout le corps pour permettre enfin la libération du nouveau-né. Après l’accouchement, des douleurs peuvent persister ou même apparaître. Pensez à consulter un ostéopathe et vous tourner vers votre sage-femme ou un kinésithérapeute pour rééduquer votre périnée et vos abdominaux !


Mégane FREMINET

Mégane FREMINET est Ostéopathe DO certifiée à Saint Cyr l Ecole

ACCès au cabinet d'ostéopathie

Le cabinet est situé au : 

31 avenue Pierre Curie 78210 Saint Cyr L’Ecole 

Ouvert du mardi au vendredi de 9h00 à 21h00 et le samedi de 14h00 à 18h00 

Uniquement sur prise de rendez-vous

En cas d’urgence n’hésitez pas à appeler le numéro 7j/7j

Cabinet Ostéopathie Saint Cyr l'ecole